Hellcats : save the cheerleader ?

Les films et séries centrés sur le cheerleading ne sont pas légion, à vrai dire seuls Bring It On et Fired Up me viennent à l’esprit ; cette discipline ayant souvent plutôt une place secondaire dans des productions sur le football américain. Il s’agit pourtant d’un sport très sérieux chez nos amis d’outre-Atlantique. Alors quand la CW lance une série dédiée à la discipline, on est forcément curieux.


Dans Hellcats, Marti perd, suite à des coupes budgétaires, sa bourse pour étudier le droit à l’université de Lancer, Memphis. Afin de pouvoir poursuivre ses études, elle se trouve alors contrainte de tenter sa chance dans une discipline dont elle avait pour habitude de se moquer : le cheerleading.

Basée sur le livre Cheer: Inside the Secret World of College Cheerleaders de la journaliste Kate Torgovnick – véritable plongée au coeur de la vie de trois équipes concurrentes et décrit comme le Friday Night Lights (le livre) des cheerleaders – Hellcats promettait pas mal ; mais vus les antécédents de la CW, capable du meilleur comme du pire, il valait mieux attendre de voir. Ca tombe bien, les deux premiers épisodes ont été diffusés aux US et on peut déjà se faire un premier avis.

La suite… »

On vote dimanche !

Il faut voter. Qui n’a pas entendu ça au cours de sa vie, dans ses cours d’Education Civique, dans la bouche de ses amis ou dans celle des politiques, sous-entendant « pour nous ». Et pourtant, élection après élection, les Français ne se déplacent pas en masse, loin de là même. A croire qu’ils se moquent du choix de leurs dirigeants, qu’il sont fatigués de ces politiques qui les ont trompés, trahis, depuis toutes ces années et qu’après tout la droite ou la gauche c’est la même chose. Alors élection après élection, les journalistes profitent de ces temps d’antenne – où ils connaissent déjà les résultats mais doivent se taire jusqu’à 20h – pour essayer de comprendre. Ils analysent, interrogent les Français et déplorent, avec les politiques déjà présents, les mauvais chiffres de la participation. Et élection après élection, rien ne change.

Mais que pourrait-on faire ? Il y’a quelques années, encore innocent, je vous aurais sans doute parlé des Etats-Unis, mais finalement là bas c’est même pire. Et pourtant les Américains ont plutôt tendance à s’impliquer dans leur vie locale. Et dans un pays où le parti vainqueur est souvent celui qui a le mieux réussi à mobiliser ses troupes, l’abstention n’est pas prise à la légère. Des mouvements pro-vote déploient des montagnes d’énergie, mais aussi de dollars, pour déplacer les électeurs ; des appels téléphoniques jusque dans la journée du vote au transport des votants de leur domicile à l’isoloir.

La suite… »

By The People : The Election of Barack Obama

Vous pourriez penser que je suis obsédé par Obama, vous ne seriez pas si loin. Bien-sûr « obsédé » serait trop fort mais passionné sans aucun doute. Passionné par un Président charismatique même en ces temps politiquement plus durs ; mais à l’origine passionné par un candidat portant un souffle d’espoir pour tout un pays. Je l’ai déjà raconté ici mais du premier article sur un jeune Sénateur de l’Illinois lu dans Time Magazine à sa prise de pouvoir l’année dernière, j’ai suivi cette campagne d’aussi prêt que possible, de l’extérieur et de trop loin à mon goût. Il est justement temps de se plonger dans les coulisses de ces mois fous.

Retour deux ans et quelques mois en arrière, Barack Obama n’est qu’un des candidats à la nomination démocrate, loin derrière Hillary Clinton, lorsque s’ouvre en Iowa l’une des campagnes les plus passionnées de l’Amérique moderne. By The People : The Election of Barack Obama nous entraîne dans les coulisses des mois qui vont changer l’Histoire des Etats-Unis ; au contact des bénévoles qui vont mettre tout leur coeur derrière Obama, depuis le premier jour ; à la rencontre des principaux stratèges politiques qui vont construire la victoire finale.

La suite… »