Il reste du jambon ? – Au fond à droite

Ma rencontre avec Il reste du jambon ? c’est d’abord une invitation de dernière minute à une projection d’un film en cours de finition, acceptée sans autres infos que le titre et le nom de la réalisatrice. Anne Depetrini – puisque c’est d’elle qu’il s’agit – signe ici son premier long métrage, une comédie autour de la romance entre Justine et Djalil. Entre la jeune journaliste parisienne et  le charmant médecin urgentiste, la différence d’origine n’est pas vraiment un problème mais pas sûr qu’il en soit de même pour leurs familles…


Il reste du jambon ? est souvent présenté comme une comédie romantique ; vous connaissez mon amour pour le genre, alors je vous préviens tout de suite : ce film n’est pas une comédie romantique. Ca aurait pu, on en retrouve certains moments clés mais le rythme n’est pas là et les scènes charnières pas assez marquées pour qu’on puisse le classer dans la catégorie. On sent que la volonté était présente mais que l’exécution a pêché. C’était mon sentiment à la sortie de la première projection, une petite impression de raté alors qu’on a pourtant envie d’aimer le film.

La suite… »