Archives de la catégorie 'Vie de moi'

Nouvelle année… nouvelle bobine !

Allez je vais les poser ces quelques mots, quelques lignes. Déjà le 7 janvier. Un post de reprise, de bilan, de nouveau départ qui traîne depuis facilement 15 jours. On dira que c’est la faute du TGV me ramenant de Bordeaux à Paris (et de son confort déplorable, moi qui aime tant ces conditions pour écrire habituellement), ou des fêtes, voire même de la difficile reprise du travail après les vacances. Allez d’ailleurs on va tout mettre là dessus, ces 3 mois sans la moindre nouvelle, ces articles commencés jamais terminés, ces opés non-rapportées, ces films pas critiqués… Voilà qui m’exonère, c’est pas ma faute, c’est mon job et les heures dans les transports qui l’accompagnent.


Me revoilà pour cette nouvelle année. Paraît qu’on a changé de décennie. C’est bête à dire mais put*** ça passe vite quand même. 2000 ne me semblait pas si loin à moi… Et si on ne faisait pas de bilan ? Je n’allais pas vous en faire des 10 dernières années de toute façon, et pourquoi pas des 23 pendant qu’on y est. Non je ne ferais pas non plus de bilan de 2009 ; la seule vraie chose à retenir c’est que je suis passé à une vie d’adulte cette année ; salarié, locataire et même imposé, pfiouuu. Reste plus qu’à décider qu’en faire maintenant.

Par contre les bonnes résolutions, ça y va. D’abord parce qu’après avoir passé la fin de 2009 à dire « on verra l’année prochaine », il était temps de noter tout ce que j’avais laissé de côté. A commencer -enfin pas vraiment, mais je passerai sur toutes les résolutions privées- par ce blog et, par extension, ma vie culturelle : plus de salles obscures, plus de lectures, plus d’expos, plus de théâtre, plus… et donc plus de billets pour vous faire partager mes expériences et avis.


C’était une petite reprise, une résolution pas trop compliquée mais qui devrait aller de paire avec le reste de mes décisions pour cette année. Le reste justement, on en reparlera, on en reparlera pas, qui sait… Une chose est sûre, cette fois c’est décidé, en 2010 les voitures vont enfin voler ! Et sur ce Bonne Année.

C’est la rentrée !

Les cartables sont prêts, les nouveaux surligneurs rangés dans leur trousse, les habits neufs posés sur le lit, les souliers cirés au pied de la porte… Et oui, c’est la rentrée !

Rentrée perso après trois semaines de vacances pas productives du tout mais très agréable. Au menu, week-end prolongé entre Nice et Cannes, pour voir ma fillotte et son copain tout juste rentrés de Chicago pour bientôt repartir de l’autre côté du monde ; glande au soleil de Paris, entrecoupée de déjeuners/balades/soirées entre potes ; semaine chez ma mère en banlieue de Bordeaux, ça faisait bien longtemps ; picnic parisien à peine descendu du TGV, organisé par mes sponsors officiels, j’ai nommé les H2 ; et pour finir un week-end drômois avec des potes d’école, piscine et barbec pour terminer en beauté.

Rentrée de ce blog aussi après de longs mois d’absence. Un peu de marre en cette fin d’année et la flemme d’écrire les articles qui m’attendaient. L’envie de changer les lieux aussi pour me sentir un peu mieux ici ; quelques aménagements donc : nouveau titre, nouveau design, une sidebar enfin utile et même une page « À Propos » remplie. Le tout accompagné de noms de domaines un peu plus simples à retenir que mon pseudo, histoire de pouvoir enfin donner le nom/l’adresse de mon blog quand on me le demande. Il reste quelques travaux à faire bien-sûr : des liens vers les blogs que je lis régulièrement, une redéfinition des catégories, un nuage de tags peut-être et sûrement des choses que j’ai oublié, des détails que je voudrais améliorer. Mais pour le moment j’en suis content de la nouvelle tête de ce blog et c’est déjà ça ! Ah oui donc ces vacances n’auront pas été si improductives en effet.

Voilà, voilà, bonne rentrée à vous tous, c’est un plaisir de vous compter parmi mes lecteurs réguliers, et on est reparti pour un tour !



Photo : designtoforget

Time for news

Peu d’articles ces dernières semaines (qui a dit aucun ?!) et pourtant plein de choses à raconter. Les sujets s’accumulent et certains finissent même par disparaître, perdus dans les méandres du peu de temps libre et de l’envie de procrastiner dans les quelques moments disponibles.Toujours ce dilemme : plus on fait de choses, plus on en a à raconter et moins on a de temps pour le faire. Alors c’est l’heure de faire un peu le point et de vous tenir au courant de ce qui va venir par ici.


Mes deux dernières semaines ont été bien occupées ; entre une visite de mon ti frère dans mon nouveau chez moi et un week-end prolongé à Londres, à peine eu le temps de caser quelques jours de travail. Et oui tu as bien lu cher lecteur (toujours eu envie de la caser cette réplique !), Londres. Je vous raconterai tout ça plus en détails bientôt, le temps de vider les quelques 800 photos qui traînent sur ma carte mémoire, de faire le tri et de choisir de quoi illustrer le billet. Mais en attendant j’ai adoré ces quelques jours au coeur de la capitale britannique.


Rien à voir mais ça devrait parler un peu plus de ciné par ici. Je me suis remis à une fréquentation assidue des salles obscures et comme j’ai remarqué que j’avais finalement peu écrit sur le sujet, je vais essayer de remédier à ça et de vous livrer mes deux cents sur ce que je vois à partir de maintenant. Et j’ai déjà quelques films en retard pour bien commencer.


That’s all for tonight folks !

Mini-Lense : elle a tout d’une grande

Non cette fois je n’accepte pas les critiques sur ce titre splendide… mais je vais tout de même vous expliquer de quoi je parle. Samedi aprèm, malgré le soleil qui a réussi à percer les nuages parisiens, je me suis enfermé dans la Fnac Digitale ; non pas pour comparer toutes les télés une à une (mais on en reparlera) mais pour suivre deux cours d’introduction au monde de la photo dans le cadre de la deuxième édition de la Mini Lense Fnac.

Comme vous le savez, en tant que lecteurs assidus de ce blog, je me suis offert un réflexe pour poursuivre la passion des images qui me suit depuis tout petit (mais si, rappelez vous, ces fameux Polaroïd…). Mais posséder un de ces petits bijoux et le balader le plus possible ne suffit pas, il faut penser à passer du mode automatique (qui permet déjà de belles photos) à un vrai réglage de tous les paramètres. Après avoir parcouru le mode d’emploi, lu des dizaines de tutoriaux, j’avais plus ou moins compris les bases mais tout ça n’était pas super clair dans mon esprit. C’était donc l’occasion d’en savoir un peu plus.

La suite… »

Ambiance Musicale : Cœur de Pirate

Tout le monde en a parlé, tout le monde en parle, tout le monde en parlera, alors je n’en dirais pas plus.

Ca s’appelle Francis de Cœur de Pirate et c’est mon coup de cœur de ce dimanche bien gris.

Cette chanson et le reste de l’album sont disponibles dans toutes les bonnes crémeries en ligne et bientôt dans les bacs pour les derniers fans du cd. Si vous voulez tout de même en savoir un peu plus, je vous laisse avec trois articles de Vinz, Damien et 20Minutes.

De la signification des roses

Non, non, rien de mystérieux derrière ce titre, pas de jeu de mots à deux francs comme parfois, juste un billet qui va parler de la signification des roses. Vous pourriez croire que je suis prêt à tout pour justifier la ligne éditoriale de ce blog, ou plutôt son absence, mais il s’agit pourtant d’un sujet bien sérieux. En effet je sais que vous, chers lecteurs, chères lectrices, offrez  et recevez régulièrement des roses ; mais en connaissez-vous le sens ? Au delà de la bien connue fleur rose, que signifient les autres couleurs, quel nombre offrir, comment les recevoir ? Tant de questions qui vous taraudent j’en suis sûr et auxquelles vous allez enfin trouver réponse !

La suite… »

Amitié quand tu nous tiens

Hier matin dans le bus me menant vers une nouvelle journée passionnante de travail, deux billets retiennent mon attention ; deux billets sur l’amitié ; deux billets par deux blogueurs dont j’aime beaucoup le style, Greg et Marion ; deux billets sur un sujet auquel je pense souvent et qui m’ont donné envie de vous en parler. Greg y raconte les retrouvailles avec une vieille amie, Marion les amitiés qui passent.

La suite… »