Archives de la catégorie 'Culture'

L’Enfer de Matignon

C’est connu les Français ne s’intéressent pas à la politique, d’ailleurs les régionales prochaines devraient être une nouvelle démonstration d’abstention. On peut se demander pourquoi mais on ne le sait que trop : luttes partisanes constantes plutôt que gouvernement efficace, sur-communication par le vide et méconnaissance de nos propres institutions, entre autres. Malgré les cours d’éducation civique et les reportages télévisés, le club de ceux qui savent ce qui se passe vraiment derrière les portes de la République reste restreint. Ainsi après vous avoir invité à découvrir les coulisses de la Maison Blanche, il était temps de passer au pouvoir français et plus particulièrement Matignon.

L'Enfer de Matignon - Couverture

Un voyage extraordinaire dans les couloirs de Matignon, raconté par ceux qui l’ont vécu. Extraordinaire parce que l’auteur a réussi à obtenir, pour la première fois, le témoignage de tous les Premiers ministres qui s’y sont succédés depuis 30 ans. C’est donc à travers leur regard qu’on pénètre dans les bureaux du pouvoir.

On y découvre l’obsession des médias (jusqu’à la servilité), l’absurde centralisation qui fait remonter à Matignon les décisions les plus minuscules (nomination d’un sous-préfet !), les relations foncièrement perverses que le régime a institué entre le Président et le Premier Ministre, l’incroyable consanguinité qui organise la distribution des hauts postes, la versatilité des conseillers (des projets lancés sans se préoccuper de l’application des lois), les agendas surchargés volontairement par la bureaucratie.

La suite… »

Sur la route du foot

On a quand même failli passer à côté, mais finalement on y va. L’Equipe de France sera bien à la Coupe du Monde cet été. Avec un Domenech plus que décrié et de superbes joueurs formant pourtant une équipe très triste ; sur une passe décisive de la main d’Henry, d’accord. Mais au moins on y va. Et ce n’est pas une coupe du monde comme une autre, puisque c’est la première en Afrique. L’occasion pour Cédric et Thibaut de partir à la découverte de l’ouest du continent, armés d’une caméra et d’un ballon de foot.

Une traversée du continent africain du Nord au Sud, un périple de 5 mois, 20 000 kilomètres à travers 17 pays. C’est le pari fou fait par deux amis qui ont décidé de se rendre à l’ouverture de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud… par la route.

Thibaut est un fan du ballon rond. Son rêve : atteindre Le Cap afin d’assister au premier match de l’équipe de France. Pour Cédric, ce sport n’est qu’un prétexte pour comprendre la culture des pays traversés et rencontrer les acteurs de ces sociétés africaines en pleine mutation.

De Paris au Cap en passant par les territoires des “Eléphants” ivoiriens et des “Lions indomptables” camerounais, suivez-les dans leurs surprises et leurs galères, dans leurs moments de joie et de doutes.

La suite… »

Une soirée de rires avec Mathieu Madénian

Des fois les découvertes ne tiennent pas à grand chose, le pur hasard et un peu de chance. Mais s’il y a bien un domaine où je ne suis pas aventurier, c’est le théâtre et les humoristes. Une bonne recommandation est donc toujours la bienvenue ; pour ça certains lisent les pages cultures des grands quotidiens ou magazines, moi j’écoute les gens que je connais. Alors quand on m’invite à un spectacle chaudement recommandé, je me dis pourquoi pas et je me retrouve dans une cave du 11ème.

Le seul homme qui a réussi, en 1H30 de rire, à fédérer contre lui, son ex, ses parents, sa grand mère, Benoit XVI, la ligue des Droits de l’Homme, le Kop de Boulogne, le Dalaï Lama, l’association des ex de Carla Bruni, le coiffeur visagiste de Franck Ribéry, le père de Jean Sarkozy, le labrador de Gilbert Montagné, et la moitié de la communauté gay de Kaboul.

Dans un spectacle hilarant, Mathieu Madénian nous livre sa vision du monde et en profite pour se (et nous) venger des petites et des grandes humiliations de la vie. Mathieu Madénian est sans doute l’homme le plus drôle du 11ème arrondissement, voire même de quelques rues du 12ème.

La suite… »

Avatar

Le film de l’année, sorti le 16 décembre dernier, et toujours pas vu. Enfin tout du moins à la même heure la semaine dernière. Non pas que j’ai décidé de l’ignorer, juste que je n’étais pas à Paris au moment de sa sortie et que je n’avais pas particulièrement envie de faire la queue pour avoir une place. Et puis samedi au détour d’un twitt je découvre que des potes y vont au MK2 Odéon, l’occasion parfaite de s’incruster. Plus qu’à faire la queue deux fois (et oui chez MK2 on peut pas réserver avec la carte UGC, ni prendre sa place plus d’une heure à l’avance…) et payer 3€ de supplément pour les lunettes 3D et j’y suis enfin.

Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Les humains y ont créé le programme Avatar, qui permet à un « pilote » humain de lier son esprit à un avatar, un hybride créé génétiquement en croisant l’ADN humain avec celui des Na’vi, les autochtones de Pandora.

Sous sa forme d’avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d’infiltration auprès des Na’vi, devenus un obstacle trop conséquent à l’exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na’vi, sauve la vie de Jake…

La suite… »

Uncharted : les nouveaux explorateurs

En décembre j’ai replongé dans une secte que j’avais réussi à oublier, celle des joueurs. Oh non pas d’argent et de millions perdus au poker, au blackjack ou à la roulette ; juste une console. Des mois que j’en avais envie mais que je me retenais dans l’attente de sa version Slim, puis de Noël pour les offres spéciales ; mais un jour de décembre, un passage à la Fnac de trop et je me suis laissé tenté. J’ai craqué pour un pack PS3 Slim (oui mon coeur est Sony). Alors je ne vous parlerai pas de la machine elle-même, mais d’une saga qui accompagne ses premières années : Uncharted.


Uncharted : Drake’s Fortune

Nathan Drake est persuadé d’être le descendant de l’illustre corsaire et explorateur Francis Drake disparu dans de mystérieuse conditions après avoir amassé de nombreux trésors. Accompagné de son compère, Victor Sullivan, et d’une réalisatrice de documentaires, Elena Fisher, le héros tente de dévoiler les secrets entourant le destin de son supposé ancêtre sur les traces de l’El Dorado. Mais il n’est pas le seul à le chercher…

La suite… »

Sherlock Holmes : la piste est encore fraîche

Une campagne de promo massive, des stars et une franchise de légende : bienvenue dans un blockbuster ! Et du genre attendu même, porté par un beau succès critique. La question de voir ou pas Sherlock Holmes ne se posait pas vraiment ; celle d’aller en salle ou de se contenter du divx téléchargé il y a quelques semaines, déjà plus. Mais après avoir attendu la sortie française, autant profiter des conditions optimales, surtout après les premiers retours sur la qualité des images. Me voilà donc dans une salle d’Odéon un dimanche après-midi.

Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes… Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l’intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l’observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable… Mais une menace sans précédent plane aujourd’hui sur Londres – et c’est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l’ennui et la mélancolie.

Après qu’une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l’approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu’il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances.

La suite… »

Dollhouse

La petite pépite Dollhouse n’aura pas survécu bien longtemps, une petite année, deux saisons et puis s’en va, victime d’audiences trop faibles. Le dernier épisode a été diffusé il y’a 10 jours aux US, laissant les fans un petit peu sur leur faim. Mais avant de vous en dire plus, une petite présentation s’impose, la série n’ayant pas encore atteint nos chaînes de la TNT.

Au sein d’une organisation secrète, des hommes et des femmes sont programmés pour remplir des missions spécifiques, d’ordre romantique ou physique. A chaque nouveau contrat leur sont affectées une nouvelle personnalité, des capacités et des mémoires différentes. Après chaque mission, leurs souvenirs sont effacés et ils retournent au laboratoire secret nommé Dollhouse.

La suite… »