Archives de la catégorie 'Cinéma'

Je l’aimais, Zabou Breitman

Quand on a prévu de dévorer autant de films que possible, il est un élément indispensable dans la panoplie du jeune parisien, juste entre l’abonnement Vélib et l’adresse d’un bon dealer de sushis ; il s’agit bien-sûr de la carte illimitée de cinéma. Je me souviens de l’époque du lancement de ces cartes, l’époque où la guerre faisait encore rage entre UGC et les autres, entre le « grand méchant loup » et les plus « petits » distributeurs. Époque complètement révolue depuis le ralliement de MK2 à la carte UGC, qui a scellé le destin de la concurrence et imposé la carte bleue comme la référence. Mais quel rapport entre le titre de cet article et l’intro que je viens de vous livrer, me direz vous ? Et bien c’est qu’en parallèle de l’accès illimité, UGC chouchoute ses abonnés avec des invitations à des événements et avant-premières ; et c’est dans ce cadre que j’ai pu voir « Je l’aimais« , précédé d’une petite intervention de Zabou. Voilà vous savez tout ; maintenant place au film.

Le temps d’une nuit, Pierre va confier à Chloé son secret le plus intime. L’histoire de l’amour de sa vie, Mathilde. Un secret vieux de 20 ans. Une histoire qui l’a placé face au plus cruel des choix. Un choix qu’il n’a pas osé faire. Une décision qu’il regrette toujours. Un amour qu’il n’a pas oublié. Je pourrais vous en dire plus sur cette adaptation du roman d’Anna Gavalda, d’ailleurs peut-être la bande-annonce le fait-elle, mais je trouve que c’en est déjà trop. « Je l’aimais » est des films dont on ne devrait rien savoir en entrant dans la salle, des films qu’on devrait découvrir au fil des images. Alors ce sera tout pour l’intrigue.

La suite… »

Looking for Eric, Ken Loach

Si vous aussi vous voudriez pouvoir snober le soleil Cannois pour passer vos journées dans les salles obscures du plus grand festival de cinéma du monde, mais que vous non plus on ne vous a pas invité (parce que y’en a certains…), voilà au moins un film à propos duquel vous en serez pas trop en retard. Invité par Amélie (merci, merci, merci) à une projection privée il y a trois semaines, j’ai pu profiter du dernier opus du réalisateur britannique un petit peu en avance. Pour vous dire la vérité, c’était sûrement mon premier Ken Loach et, malgré tout le bien que j’en avais toujours lu et entendu, je craignais un film un peu sombre. Et avant de savoir si ça se confirme, on passe par le pitch.

Tout va de travers dans la vie d’Eric Bishop, postier à Manchester. Il n’a plus aucune influence sur ses deux beaux-fils qui glissent sur la mauvaise pente entre drogue, alcool et petits trafics ; sa fille ne le trouve pas à la hauteur ; et il seul depuis bien trop longtemps. Pourtant ses amis tentent tout ce qu’ils peuvent pour lui rendre le sourire qu’il a perdu, en vain. Alors un soir, au bout du rouleau, Eric s’adresse à son icône, accrochée au mur de sa chambre, le seul, l’unique, le plus grand joueur de l’histoire de Manchester United, le King Cantona ! Et voilà que celui-ci lui répond…

La suite… »

Zac Efron: de « High School Musical » à « 17 ans encore »

J’allais vous parler de Zac Efron (non je ne suis pas devenu une adolescente enamourée, je vous rassure) à l’occasion de la sortie de son nouveau film aujourd’hui, et par un concours de circonstance voilà qu’une charmante demoiselle m’a envoyé le dvd d’High School Musical 3, qui sort justement lui aussi aujourd’hui (ah ce ne serait pas une circonstance alors ?…). Alors avant de vous en dire plus sur la nouvelle coqueluche des ados et son nouveau rôle, parlons un peu de ce dvd.

La suite… »

Coco, il nous éclate… ou pas…

Lundi soir, entraîné par des amis et par ma carte UGC, j’ai craqué, pris une place pour Coco et même vu le film. La dernière comédie de Gad Elmaleh, où il fait tout (scénariste, producteur, réalisateur et bien-sûr acteur principal), a bénéficié d’une promo à la hauteur du personnage et est déjà un gros succès, puisqu’après avoir engrangé plus de 300 mille entrées le premier jour sur 871 copies, le film a attiré 1,35 million de spectateurs sur les cinq premiers jours d’exploitation. Un vrai carton donc malgré des critiques plus que mauvaises. Comme tous les médias en ont parlé, pas de pitch mais tout de même la bande-annonce pour illustrer un peu.

La suite… »

Scar3D, l’horreur à l’état 3D ?

Hier soir, rendez-vous nous était donné au Club de l’Etoile pour l’avant-première de Scar3D, annoncé comme le premier film d’horreur en 3D. En général, j’aime assez les films d’horreur et j’avais vraiment envie de voir ce que donnait la 3D de nos jours. J’ai donc répondu présent et embarqué Audrey dans cette aventure.

Le film d’abord. 15 ans plus tôt, Joan a été la seule à échapper aux griffes d’un vicieux tueur en série, Bishop, mais elle en garde des traces à vie : une cicatrice sur le visage et la mort de sa meilleure amie. Aujourd’hui, Joan revient pour la première fois dans la ville qui a vu ces atrocités, et il semble qu’elle ne soit pas la seule à être de retour… Un pitch qui plonge direct dans l’ambiance, et pour ne pas la perdre, voilà la bande annonce de nos amis d’Allocine.

La suite… »

Oscars 2009 : and the winner is…

Les Oscars ont donc été décernés dimanche soir au Kodak Theater de Los Angeles, lors d’une cérémonie présentée par Hugh Jackman. D’habitude je troque mes heures de sommeil  contre du grand spectacle à l’américaine mais, après ce week-end intense, je me suis résolu à faire l’impasse cette année.

Aucun prix pour les Français (oui on est chauvins quand même) ou presque, mais des satisfactions personnelles avec le triomphe de Slumdog Millionaire, 8 statuettes dont Meilleur Film et Meilleur Réalisateur, qui le mérite amplement (et qui, au passage, est produit en partie par Pathé, chauvins je vous dis) ; mais aussi la déception de Benjamin Button, qui ne repart qu’avec deux Oscars et aucun majeur malgré ses 13 nominations (comme quoi je ne suis pas le seul à ne pas en faire LE film) ; enfin, et surtout, les deux récompenses de Milk, avec le meilleur scénario et le meilleur acteur pour Sean Penn. Comme quoi je n’étais pas si à l’ouest dans mon article sur les Oscars. Le palmarès complet est par ici.

La suite… »

Oscars 2009 : Milk, Button, Frost, Slumdog

Tombé par hasard sur la liste des nominations aux Oscars 2009 (cérémonie le 22 février), je me suis rendu compte que j’en avais tout de même vu quelques-uns et que c’était peut-être l’occasion de vous en parler. Alors c’est parti pour une revue des nominés dans la catégorie « Meilleur film ».


« The Curious Case of Benjamin Button » est en ce moment à l’affiche chez nous, il a été encensé par les critiques et les spectateurs se sont rués dans les salles. Il s’agit de la vie de Banjamin Button (interprété par Brad Pitt), né vieux, qui rajeunit avec le temps ; et de l’amour qui le lie à Daisy (Cate Blanchett). Je dois vous dire que je n’ai pas spécialement accroché et franchement, à part la fin très émouvante, je me suis plutôt ennuyé. Ce personnage traverse le 20ème siècle mais l’histoire joue très peu sur la question et au final il ne s’agit que d’un gars normal qui vit à l’envers. D’accord… et ? Vraiment l’impression d’être passé à côté de l’essence du film, surtout au vu des réactions globales.

La suite… »