Archives de avril 2010

7 jours plus tard

Et dire que je devais reprendre l’écriture, l’envie était pourtant bien là cette semaine, deux idées d’article par jour et rien de publié au final. Ecrire est définitivement une discipline qu’il faut reprendre, ouvrir un document, commencer à noircir ces premières lignes, souvent les plus dures, le reste venant ensuite naturellement, les doigts glissant sur le clavier tentant de suivre l’esprit. Alors voilà il est aussi temps de reprendre cette discipline, en commençant par ne plus laisser passer plusieurs semaines entre deux épisodes de cette chronique.


Grèce : notre voisin européen, enfoncé dans une crise qui semble sans solution, a demandé l’aide que nous lui avions promis ; beaucoup d’argent que nous n’avons pas non plus, mais avons-nous vraiment le choix ? Agiter la sortie de l’Euro est ridicule ; ne pas vouloir leur venir en aide terrible. Et pourtant la position allemande est compréhensible, et sûrement plus un message à la France qu’aux Grecs, fatiguée de payer pour les déficits des autres cette Allemagne…

Goldman Sachs : ou comment la fameuse banque d’affaire qui s’était pas trop mal tirée de la crise est finalement rattrapée par la patrouille à propos de son rôle un peu trop important dans la déclenchement de cette fameuse crise ; avec un Français à la manoeuvre semble-t-il, une jolie illustration du pourrissage qu’entraîne un monde de la finance (et d’ailleurs) où le seul objectif est devenu de faire de l’argent…

Belgique : où l’impossible entente ; difficile de savoir si c’est un sujet qui préoccupe vraiment la population ou si c’est une bataille plus politique qu’autre chose, mais le résultat est là, un pays où la cohabitation franco-flamande semble devenue sinon impossible au moins très difficile.

Voile intégral : puisque c’est bien de cela dont il faut parler plutôt que de burqa ; alors qu’une loi l’interdisant sera sans doute bientôt votée (et que je suis bien incapable de me faire un vrai avis sur le sujet), une nouvelle polémique a fait rage cette semaine, où comment transformer une erreur de zèle en affaire nationale, une nouvelle fois notre gouvernement fait preuve de retenue et d’intelligence… ou pas…

Armée : parce que nos forces armées sont engagées sur différents fronts à travers le monde, mais plus particulièrement en Afghanistan et que la guerre ça fait des morts, un petit mot pour vous signaler deux articles qui m’ont particulièrement touché ; la lettre ouverte d’un capitaine du 2ème REP à Jean-Dominique Merchet de Libération mais surtout de l’excellent blog Secret Défense, et la réponse de celui-ci ; je suis particulièrement sensible au sort de l’armée ces derniers temps, sûrement plus pour des raisons plus personnelles que logiques, mais tout de même n’oublions pas que c’est pour une certaine idée de la France qu’ils se battent et meurent là-bas.

20h de France2 : un bail que je n’avais pas regardé ce JT (ou un autre à 20h d’ailleurs) et puis tombant dessus presque par hasard cette semaine j’ai été agréablement surpris ; un traitement sérieux de l’actu internationale, pas trop de temps perdu sur des faits divers, manquerait plus qu’ils sachent parler de politique et je serais tous les soirs devant mon poste pour la grande messe.

Foot : alors que Lyon s’apprête à jouer le tout pour le tout pour accrocher une finale de Ligue des Champions, Marseille s’envole vers le titre et Paris tente une nouvelle fois de sauver sa saison avec une Coupe ; reste donc Bordeaux à qui tout était promis en automne et qui aura finalement tout perdu ; allez bientôt la Coupe du Monde !

I Need A Dollar : découverte il y a quelques semaines accompagnant parfaitement le générique d’How To Make It In America, nouvelle série d’HBO dont il faut aussi que je vous parle un jour, la chanson d’Aloe Blacc vient de sortir ; téléchargeable sur toutes les bonnes plateformes légales.


Ah et pendant que j’y suis, ravi que cette chronique vous plaise et bienvenue à Marco qui se lance dans l’exercice.

28 jours plus tard

Presque un mois sans rien écrire par ici. Une nouvelle fois bouffé par le travail et l’absence totale d’envie de faire quoi que ce soit en rentrant chez moi. Ces périodes arrivent, pas trop souvent heureusement. Enfin bref les beaux jours sont là, l’envie est revenue avec eux et j’écris cette petite chronique depuis les jardins du Luxembourg, sous le soleil de la fin de journée ; un vrai plaisir !


Rumeur : on a beaucoup parlé de rumeurs ces derniers temps, non ? Marrant de la voir sortir auprès du grand public alors qu’elle a tourné pas mal sur Twitter avant les Régionales. Bilan de ces semaines d’agitation : un apparent dis-fonctionnement à la tête de la Sarkozie et une origine toujours inconnue pour cette rumeur…

Eruption Islandaise : non je ne prendrai pas le risque de nommer ce charmant volcan mais il aura mis beaucoup d’animation dans cette dernière semaine ; alors que la situation commence à se calmer, même s’il faudra sûrement un bon bout de temps avant que tout ne revienne à la normale, les premières critiques sur la gestion du fameux nuage font leur apparition. Ca vous apprendra à partir en vacances tiens !

Prostitution en bleu : décidément elle ne manque jamais une occasion de faire parler et de nous faire marrer cette équipe de France de foot ; continuez les gars, continuez… (ou pas hein !)

iPhone : et si la future génération du produit star d’Apple avait fait sa sortie prématurée sur le web ce week-end ? En tout cas, à la suite d’une histoire rocambolesque, Gizmodo a publié un premier billet pour nous décrire la bête ; j’aime assez, reste à affiner le design et surtout à attendre l’annonce officielle prévue pour dans deux mois…

Dr Who : le Docteur est de retour ; nouvelle tête, nouvelle accompagnatrice, toujours le même plaisir devant les épisodes ; allez un jour je vous en parle plus en détails, promis.

Dr Who - Photo

Fillotte : parce qu’elle est de retour en France après beaucoup trop d’absence, et avant peut-être de repartir, que c’est toujours un vrai bonheur de la voir et que ça lui fera plaisir un petit mot par ici ; gros bisous ma fillotte adorée!


Et c’est tout pour aujourd’hui, à très bientôt donc les jeunes.